Économie/Canal Seine Nord Europe

Plus de 500 entreprises de toutes tailles, de toutes spécialités, de toutes nationalités ont déjà fait le choix d'Osartis pour développer leurs activités.
Avec un coût du foncier attractif, des zones d'activités, une locatisation près des grands axes routiers sans pour autant en avoir les inconvénients, un environnement naturel préservé, une culture industrielle forte et un bassin d'emploi de 500.000 habitants...toutes les raisons s'offrent à vous pour investir sur Osartis !

Le Canal Seine-Nord Europe

Le Canal Seine-Nord Europe est l’un des grands projets structurants de la Communauté de Communes Osartis-Marquion. Il reliera l’Oise au canal Dunkerque-Escaut, sur 107 kilomètres, entre Compiègne et Aubencheul-au-Bac (Cambrésis). La création de cette infrastructure, annoncée depuis plus de vingt ans, a pour but de développer la croissance économique en favorisant le transport fluvial et la multimodalité, pour répondre aux exigences du développement durable.

Le canal Seine-Nord Europe en chiffres

Large de 54 mètres, d’une profondeur de 4,5 mètres, le canal Seine-Nord Europe comptera six écluses, dont deux sur la Communauté de Communes Osartis-Marquion (Marquion-Bourlon et Oisy-le-Verger). Trois autres Communes du territoire sont situées sur le tracé : Graincourt-lès-Havrincourt, Sains-lès-Marquion et Sauchy-Lestrée.

Quatre plateformes multimodales sont prévues sur le tracé. La plus vaste sera située à Marquion. Trimodale, elle sera accessible par la route, le rail et la voie d’eau. Elle s’étendra près de 200 hectares à terme, afin d’être mitoyenne de la base e-Valley et de créer ainsi une place économique de premier rang dans la région.

Un chantier porté par les territoires

La Communauté de Communes Osartis-Marquion a intégré le canal Seine-Nord Europe à ses projets d’aménagement. Elle s’est mobilisée à plusieurs reprises pour défendre le projet, d’un montant de 4,7 milliards d’euros, financés à plus de 40% par l’Europe. Elle a notamment appelé de ses vœux la régionalisation du chantier. Et c’est bien désormais la spécificité du chantier du canal Seine-Nord Europe, dont le financement a été bouclé le 4 octobre 2019. Porté par les territoires, il est financé à hauteur de 1,1 milliard d’euros par les régions Hauts-de-France, Ile-de-France, et les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de l’Oise et de la Somme, soit le même montant que l’État. C’est pourquoi la régionalisation de la société de projet devrait être décidée par le Parlement en deuxième lecture du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM), au 1er avril 2020.

Qu’est-ce que la société de projet du canal Seine-Nord Europe ?

La Société du Canal Seine-Nord Europe a été créée dans le but d’assurer la réalisation de l’infrastructure. Dans ce cadre, elle doit assurer le respect du tracé de référence, faire respecter le budget et veiller à la limitation des impacts du chantier (limiter les mouvements de terre, etc.).

La population consultée au printemps

Sur le territoire de la Communauté de Communes, le début des travaux principaux aura lieu d’ici à 2023 pour une mise en service à décembre 2028. Mais le Canal Seine-Nord Europe prend forme dès à présent, avec le choix prochain d’un maître d’œuvre et le début des études détaillées d’avant-projet, en novembre. Elles consistent à réaliser des sondages pour la caractérisation des sols, à réfléchir à la préservation des terres agricoles, à l’insertion paysagère du canal, à son interface avec le Canal du Nord. Ces études dureront quinze mois. Une concertation sera menée avec la profession agricole, et deux temps forts associeront la population : au printemps 2020 et après l’été 2020.

Contact

Pour vous accompagner dans votre projet :

M. Stéphane Comble
Directeur du Développement Économique et de l'Emploi

Contact : 03 21 600 611
Envoyer un courriel

En savoir +
Les disponiblités foncières et immobilières :

• Carrefour de l'Artois

- 1 bâtiment mixte bureaux/entrepôts de 410 m² 

• Parc du Blanc Terroir

• Parc des Béliers

- 1 parcelle de 30 000 m² (vocation logistique)
- 1 parcelle de 26 000 m² (vocation commerciale)

• Parc de l'Aérodrome

 

• Parc Horizon 2000

- 2 parcelles de 9 500 m²
- Plusieurs bâtiments logistiques et industriels, de 1 250 à 18 000 m²

• Zone de Baralle

 - 21 parcelles de 1870 à 6120 m²